Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une suppression de plus d'un millier d'emplois par Oracle serait actuellement en cours dans ses filiales en Europe,
D'après The Irish Times

Le , par Jonathan

48PARTAGES

12  0 
Oracle, l’entreprise technologique, fondée par Larry Ellison, Ed Oates et Bob Milner en 1977, fait face en ce moment à quelques difficultés et à en croire certaines rumeurs, une restructuration risque se faire dans les prochains jours. Ce qui pourrait entraîner la suppression de plusieurs postes dans ses différentes filiales en Europe. Rappelons qu’Oracle est le plus grand fournisseur de logiciels d'entreprise et l'un des plus grands fournisseurs de produits et services de matériel informatique au monde. Seulement, en raison de la non-atteinte des prévisions de revenus trimestriels à la fin de l'année dernière, il se pourrait bien que la société soit obligée de se séparer de plusieurs de ses collaborateurs.

En effet, la société a enregistré un chiffre d'affaires de 9,61 milliards de dollars pour le compte du deuxième trimestre de son année fiscale qui se clôturait le 30 novembre 2019, alors que les analystes s’attendaient à 9,65 milliards de dollars. Quant au bénéfice net, il est descendu à 2,31 milliards de dollars. D’après The Irish Times, c’est le personnel de la filiale irlandaise d’Oracle qui a été informé de cette nouvelle de suppression d’emplois lors d’une réunion tenue mercredi dernier. Il est peut-être important de préciser que cette filiale a enregistré des pertes de près de 500 millions d'euros en 2018 après avoir enregistré une dépréciation de 388 millions d'euros.


Il a été annoncé que l’entreprise supprimerait jusqu'à 1 300 emplois dans ses filiales en Europe, mais aussi que certains membres du personnel seront invités à postuler pour d'autres fonctions. Les profils touchés seront dans le domaine des ventes, du développement commercial et des technico-commerciaux. L’entreprise justifie ces licenciements en mettant en avant le fait qu’elle souhaite développer son activité de services cloud et donc devra restructurer ses équipes en conséquence. C’est ce qu’aurait laissé entendre un porte-parole de l’entreprise : « À mesure que notre activité cloud se développe, nous équilibrerons continuellement nos ressources et restructurerons nos équipes afin de nous assurer d'avoir les bonnes personnes pour fournir les meilleurs produits cloud à nos clients du monde entier ».

Le site de Dublin en Irlande qui emploie près de 1400 personnes fait partie des filiales qui verront leurs effectifs être réduits. Les sites de Malaga en Espagne et d’Amsterdam aux Pays-Bas sont eux aussi susceptibles d’être affectés par cette décision. En attendant que l’information se confirme ou pas, il serait judicieux pour les employés des sites mentionnés plus haut, de se préparer à cette éventualité afin de ne pas être pris au dépourvu.

Source : The Irish Times

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Oracle ouvre cinq centres de données dans cinq pays pour renforcer son offre en matière de Cloud computing et dévoile certains détails de son plan d'expansion pour 2020
Plus de 1000 employés d'Oracle ont signé une pétition demandant au fondateur Larry Ellison d'annuler une collecte de fonds qu'il a lancée pour la campagne de réélection du président Donald Trump
API Java : Oracle contre-attaque dans le cadre du litige sur les droits d'auteur l'opposant à Google devant la Cour suprême qui entendra l'argumentaire des deux parties le mois prochain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de jc_granit
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 12:12
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
Bonsoir,
C'est un très mauvais signal pour le secteur de l'IT .
Il faut relativiser: Oracle, ce n'est pas toute l'IT!

A force de prendre ses clients pour des pigeons, Oracle est en perte de vitesse: De nombreuses sociétés ont remplacé Oracle par la concurrence.

Il fallait bien que cela se concrétise par une baisse des charges et donc une diminution du personnel.
5  0 
Avatar de Savak
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 17:01
Les profils touchés seront dans le domaine des ventes, du développement commercial et des technico-commerciaux.
Peut-on espérer une restructuration dont l'accent sera mis sur les postes à caractère technique ? Même si il y a du progrès en ce sens, les "managers" et les commerciaux sont encore bien trop valorisés comparé aux techniciens. Inutile de rappeler que ceux qui produise la valeurs d'une entreprise tel qu'Oracle sont les opérateurs techniques.

Avant de me faire incendier, je ne suis pas en train de dire qu'il faut virer tous les chefs et les responsables commerciaux, je soulève juste le fait qu'au sein des ESN et des éditeurs de logiciel, ces postes et ceux des ingénieurs sont loin d'être sur un pied d'égalité.
5  0 
Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 16:17
Citation Envoyé par jc_granit Voir le message
De nombreuses sociétés ont remplacé Oracle par la concurrence.
c'est le cas de l'entreprise pour laquelle je bosse en ce moment, depuis plus d'un déjà, Oracle ne fait plus partie de leurs fournisseurs. Quel dommage
4  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 20:29
Salut

Citation Envoyé par Savak Voir le message
Peut-on espérer une restructuration dont l'accent sera mis sur les postes à caractère technique ? Même si il y a du progrès en ce sens, les "managers" et les commerciaux sont encore bien trop valorisés comparé aux techniciens. Inutile de rappeler que ceux qui produise la valeurs d'une entreprise tel qu'Oracle sont les opérateurs techniques.

Avant de me faire incendier, je ne suis pas en train de dire qu'il faut virer tous les chefs et les responsables commerciaux, je soulève juste le fait qu'au sein des ESN et des éditeurs de logiciel, ces postes et ceux des ingénieurs sont loin d'être sur un pied d'égalité.
Ce que tu dis est loin d'être dénué de sens.

En effet de plus en plus les postes de techniciens sont dévalorisés (comprendre une charge, il y en a de moins en moins).

On veut des "pisseurs de codes" à bac+5 ou plus, limite profil ingé. Puis le jour ou le mec veut pas manager bah on le jarte ... Oui la nouvelle mode, il parait que tout le monde doit manager et être chef de projet. Sinon c'est qu'on est pas assez ambitieux
2  0 
Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/03/2020 à 10:40
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
En effet de plus en plus les postes de techniciens sont dévalorisés
triste réalité et pourtant ce sont ces derniers qui font la force de ces entreprises.
2  0 
Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 11:29
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
C'est un très mauvais signal pour le secteur de l'IT .
un très mauvais j'en ai bien peur.
2  1 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/03/2020 à 19:14
Bonsoir,

Qu’en pensez-vous ?
C'est un très mauvais signal pour le secteur de l'IT .

Google-Alphabet entre 2019-2020 , IBM c'était en 2018-2019 , Microsoft en 2017-2018 avec les divisions mobiles (flop de Windows Phone).

Bientôt Appel dans les Appel Store et Amazon avec son personnel en centre logistique ?

Après avoir embauché à tour de bras en commerce et logistique, la croissance ralentira. Résultat le personnel en bas de l'échelle va être licencié a tour de bras . D'ex chômeurs , payé au smic seront de nouveau au chômage ...
2  2